Arrêts maladie : publics ou privés, les établissements de santé fortement impactés

Une étude s, publiée par la Drees sous la plume de Catherine Pollak et Layla Ricroch, fait le point sur l’absentéisme pour cause de maladie dans le secteur hospitalier. On y apprend que les établissements de santé sont l’un des secteurs d’activité où les salariés ont le plus recours aux arrêts maladie, avec 10 jours d’absence déclarés pour maladie par an en moyenne, contre 7,9 jours dans l’ensemble des secteurs.

 

Dans ce domaine, cliniques privées et hôpitaux publics sont sur un point d’égalité, à structure de main-d’œuvre et conditions de travail comparables. Les écarts sont relatifs aux professions. Les médecins et les professions administratives se distinguent par un nombre d’arrêts nettement plus faible que les aides-soignants, les agents d’entretien et, dans une moindre mesure, les infirmiers.  Normal, les conditions de travail, notamment d’exposition aux contraintes physiques sont plus éprouvantes pour les dernières catégories.