Assurances des personnes : les risques sociaux comptent pour un tiers

Selon le dernier pointage de la direction de la recherche, des études , de l’évaluation et des statistiques (Drees), publié le 25 mars, les risques sociaux représentent près de 29 % des cotisations collectées par les assureurs.  Le cumul s’élève à 70,3 Mds€ pour 2016, dernière année dont les données ont été dépouillées. C’est à rapprocher de l’ensemble de l’activité assurantielle, évaluée à 239,4 Mds€.

 

Parmi les risques sociaux couverts, la santé figure au premier rang, et de loin (50 % des cotisations). Cela inclut la prévoyance et les indemnités journalières. Les autres postes sont : l’invalidité, la dépendance, les accidents et le décès. La retraite draine 14Mds de cotisation, tandis que l’assurance perte d’emploi reste étonnamment anecdotique.

 

La protection sociale demeure une activité rentable pour les acteurs du marché, si l’on en juge par le rapport entre les cotisations et les prestations. Les 51,2 Mds de prestations (auxquelles il faut ajouter les charges d’exploitation), laissent une marge. D’ailleurs, le nombre d’intervenants est proportionnel à la taille de chaque segment, constate la Drees.