ATD Quart monde réclame une loi pour lutter contre le chômage de longue durée

L’association ATD Quart monde est persuadée qu’une loi faciliterait l’expérimentation du mécanisme de lutte contre le chômage qu’elle a initié sous l’intitulé « Territoires zéro chômeur de longue durée ». Ce projet a pour but de proposer à tout chômeur de longue durée qui le souhaite, un emploi à durée indéterminée, adapté à ses compétences, sans surcoût pour la collectivité. Sachant qu’une personne durablement privée d’emploi représente déjà une dépense moyenne de 15 000€ par an et par tête.

« Il s’agit d’identifier les savoir-faire des personnes en recherche d’emploi et de créer des postes concordants selon les besoins du territoire. Des travaux utiles et innovants pourraient voir le jour dans les services à la personne, les services aux entreprises, l’accueil, l’entretien par exemple. » disent les promoteurs de ce projet. Ils s’appuient sur les premiers tests grandeur nature qui ont débuté en novembre 2014 à Pipriac et Saint-Ganton en Ille-et-Vilaine, avant de s’étendre en 2015 aux territoires des Deux-Sèvres, de la Nièvre et de la Meurthe-et-Moselle.

 

Selon ATD Quart monde, « de plus en plus d’élus, de citoyens, d’acteurs économiques, associatifs et institutionnels s’investissent dans ce projet. Ils demandent à être reçus par les présidents des groupes politiques siégeant à l’Assemblée nationale afin d’obtenir une loi d’expérimentation indispensable pour déroger à la législation en vigueur. » L’obtention de la loi d’expérimentation permettra de mettre en œuvre ce programme pour combattre le fléau du chômage, d’en observer la viabilité économique ainsi que les bénéfices aux plans humain et social, selon le mouvement. Et pour se faire entendre, il organise une manifestation le 27 avril, à Paris.

 

Plus de 2,2 millions de personnes sont touchées par le chômage de longue durée.