Avantages sociaux : l’aide aux devoirs des enfants, une nouvelle prestation très appréciée.

Alors qu’ils sont encore au bureau, leurs enfants ont besoin de leur aide pour comprendre les exercices à faire pour le lendemain. Quand ils rentreront, ce sera trop tard. Les salariés sont nombreux à expérimenter ce décalage entre exigences professionnelles et obligations familiales.

 

Pour ce problème précis, il existe une solution : l’aide aux devoirs, déléguée à un prestataire. Le groupe Colisée acteur de référence dans le secteur des maisons de retraite est l’un des premiers employeurs à proposer ce service à ses collaborateurs.

Depuis le 1er janvier 2016, tous les salariés en CDI, ayant a minima 6 mois d’ancienneté, bénéficient d’un nouvel avantage social. Colisée vient en effet de conclure un partenariat avec Prof Express pour offrir aux enfants de ses collaborateurs du CE1 à Bac+2, un suivi personnalisé d’aide aux devoirs dispensé par des professeurs de l’Éducation nationale qui maîtrisent aussi bien les programmes que la pédagogie.

Comment cela fonctionne ? L’élève ou le parent pour les enfants les plus jeunes, s’identifie avec son mot de passe sur l’interface web www.profexpress.com, choisit sa matière, et formule sa difficulté dans une matière. Un professeur le rappelle quelques minutes après pour résoudre l’incompréhension (échange téléphonique ou interactif via la classe virtuelle). L’élève peut présenter les difficultés qu’il rencontre dans la matière choisie et le professeur ajuste sa réponse en fonction des besoins de l’élève. Ce système de soutien scolaire a l’avantage de créer une proximité entre le professeur et l’élève. La plateforme Prof Express est accessible du lundi au jeudi de 17 h à 20 h, et le week-end jusqu’à 20 h pour les niveaux primaire, collège, lycée et Bac + 2 et dans toutes les matières : mathématiques, français, anglais, physique/chimie, sciences et vie de la terre, histoire-géographie, philosophie.

 

Estelle Prot, directrice des ressources humaines et de la RSE du groupe Colisée, explique : « Notre objectif est d’être le reflet de la société. Proposer aujourd’hui un service d’aide aux devoirs aux salariés pour leurs enfants peut faire de plus en plus la différence pour attirer de futurs collaborateurs et les fidéliser ».