Baromètre de l’Institut Paul Delouvrier : l’emploi reste la priorité des Français

Le dernier baromètre de l’Institut Paul Delouvrier, réalisé avec TNS Sofres, confirme que les Français placent l’emploi au premier rang de leurs préoccupations et qu’ils sont demandeurs de simplification et d’économies dans les administrations. Globalement, 69% des usagers s’estiment satisfaits des prestations des services publics de l’État.

 

Publié pour la 11e année consécutive ce baromètre mesure l’opinion des Français vis-à-vis des services publics de l’État (leur réputation), ainsi que la satisfaction de ceux qui en sont usagers et qui y ont eu recours dans la période récente. La préoccupation principale des Français reste l’emploi. 58% d’entre eux estiment que les pouvoirs publics devraient prioritairement porter leurs efforts sur ce thème. Les autres domaines prioritaires sont l’Éducation nationale et la santé publique (37% des Français en font une priorité).

 

L’actualité de l’année 2015 explique l’augmentation de l’attention portée par les Français à la Justice (29%, +3), à la police et gendarmerie (28%, +2) et à la défense nationale (13% , +2), alors que le sondage a été effectué juste avant les attentats du 23 novembre.

 

La recherche d’économies et d’efficacité sans préjudice pour la qualité du service est une forte attente des Français vis-à-vis des services publics de l’État. La voie principale préconisée pour y parvenir est la simplification. Les services fiscaux et la Sécurité sociale arrivent en tête des services publics jugés capables de faire des économies importantes. A l’inverse, la police et la gendarmerie sont considérées comme le moins susceptibles de réaliser des économies sans baisse de la qualité du service rendu.

 

Le recours à l’internet pour entrer en contact avec les services publics est considéré comme une piste significative de réalisation d’économies.
Sur les neuf services publics de l’État analysés, trois bénéficient à la fois d’une bonne ou plutôt bonne image et d’un bon taux de satisfaction des usagers : la police et gendarmerie (63% d’opinion positive et 78% de satisfaction des usagers) ; la santé publique (52% et 82%) ; la sécurité sociale (45% et 75%). Trois souffrent d’une assez mauvaise image auprès des Français mais d’un bon niveau de satisfaction auprès des usagers : les services fiscaux (25% de bonne opinion, 77% de satisfaction) ; le logement (32% et 70%) ; l’Éducation nationale (37% et 69%). Deux enregistrent un déficit de résultat : l’Environnement (42% d’opinion positive et 64% de satisfaction) et la Justice qui atteint son niveau le plus bas depuis dix ans (31% et 69%). Un service cumule un déficit d’image et de satisfaction des usagers : l’emploi. 13% des Français en ont une bonne opinion, 45% des usagers en sont satisfaits, alors qu’il s’agit de la principale priorité des Français.