Baromètre Drees : la confiance des Français en l’avenir s’effrite  

La DREES publie les résultats de son dernier Baromètre d’opinion, réalisé du 15 octobre au 1er décembre 2017. Il s’y conforme que les Français, de plus en plus sensibles aux inégalités de revenus, s’opposent à la baisse des prestations sociales.   .

Selon le Baromètre d’opinion de la Drees, les Français sont pessimistes pour leur propre avenir. À la fin de l’année dernière, ils étaient 48 % dans cet état d’esprit, contre 41 % à la même période, en 2017. C’est flagrant parmi les ouvriers (+13 points) et les retraités (+12 points) et cela n’a pas varié chez les cadres supérieurs et professions libérales.

 

Les premières préoccupations restent le niveau de salaire et le pouvoir d’achat, l’avenir du système de retraite, la pauvreté et le chômage ainsi que l’environnement.

 

Pour la première fois, indique la Drees, «les inégalités de revenus, citées par 22 % des personnes interrogées, sont jugées les moins acceptables, avant les inégalités d’accès aux soins (20 %) et celles liées à l’origine ethnique (16 %).Autre signe de la sensibilité aux inégalités de revenus : la moitié de l’échantillon, pense que les ouvriers non qualifiés doivent gagner 25 % de plus et les PDG des grandes entreprises françaises 40 % de moins.

 

 En outre, les Français s’opposent encore plus fortement que l’année précédente à une baisse des prestations sociales, et ce, même en échange d’une baisse de leurs impôts ou cotisations. Ils jugent négativement la restriction de l’accès aux prestations aux seuls cotisants. 74 % des Français sont contre une baisse des allocations familiales (+4 points depuis 2017), 78 % contre une baisse des allocations logement (+7 points), 86 % contre une baisse des aides aux personnes handicapées (+5 points) et 88 % contre une baisse des retraites (+6 points).