Baromètre Opcalia : dans l’incertitude, les entreprises misent sur la formation

Selon le  Baromètre emploi formation d’Opcalia, premier du genre, les entreprises sont dans l’incertitude. Elles misent sur la formation comme levier de performance, mais connaissent mal le contenu de la réforme de la formation professionnelle.

 

 

La majorité des petites et moyennes entreprises semble encore peu concernée par la réforme: 18% pensent la connaitre et 22% seulement savent que les entretiens professionnels vont devenir obligatoires tous les 2 ans, alors même que 28% organisent déjà ce type de rendez-vous périodiques ‘échanges avec leurs salariés

 

Concernant le compte personnel formation, un tiers des employeurs interrogés le connaissent et 28% souhaiteraient être davantage briefés sur ce dispositif. Côté contrôle de la qualité, l’un des enjeux implicites de la réforme, 60% des sociétés estiment bien évaluer les sessions suivies par leurs salariés.

 

 

Le baromètre s’est par ailleurs intéressé aux perspectives d’emploi. De ce côté, rien de folichon. Plus d’une structure sur quatre décrit une situation économique qui s’est dégradée au cours des 12 derniers mois ; contre 59% qui déclarent n’avoir « perçu aucun changement ». Les optimistes qui s’attendent à des améliorations ne représentent que 13% du panel.

 

En termes d’embauches, la moitié des entreprises ont recruté en 2014 , mais le ratio chute à 31% pour 2015. En outre, l’enquête met en évidence 2 éclairages intéressants : la majorité des recrutements réalisés en 2014 a été fait en CDD et près d’un tiers des entreprises qui prévoient de recruter en 2015, déplorent des difficultés de recrutement (dues principalement, selon elles, au manque de profils formés, motivés et expérimentés). Et sur ce point, la Construction apparait plus touchée : 51% des entreprises du secteur qui prévoient d’embaucher en 2015 déclarent rencontrer des difficultés de recrutement.

 

 

Dans ce contexte morose, l’image de la formation n’apparait pas impactée : pour 85% des sondés, elle représente un levier aussi bien pour la performance et vue comme une priorité. Dans les faits, les 2/3 environ prévoient d’engager des budgets de formation en 2015 et 63% de recourir aux Organismes de Formation (100% des + 50 salariés et plus de 70% des entreprises des Services et de la Construction).

 

 

(L’enquête a été réalisée par téléphone par le Cabinet Majors Consultants pour le compte d’Opcalia, entre le 27 octobre et le 21 novembre 2014, auprès d’un échantillon de 500 entreprises représentatives du tissu économique national (méthode des quotas). Fonctions interrogées dans les entreprises : interlocuteurs en charge de la formation professionnelle (chefs d’entreprises ou responsables RH).