Casino rouvre les rayons non alimentaires, sans lever le chômage partiel

Pour le groupe de distribution Casino, la fermeture des rayons non essentiels justifie la mise en activité partielle. À l’inverse, leur réouverture.n’entraîne pas leretour aux horaires normaux.

Les hypermarchésCasino  maintiennent le régime d’activité partielle qui concerne les collaborateurs affectés aux rayons non essentiels. Même si ces départements de magasins sont autorisés rouvrir à partir du 28 novembre. La CGT s’en étrangle. « es impôts des contribuables continueront à prendre en charge une partie des rémunérations. Et cela à l’approche de la période des fêtes qui entraîne un surcroît d’activité », gronde le syndicat.

 

Casino avait été la première enseigne à recourir au chômage partiel dès l’annonce de la fermeture des rayons considérés comme accessoires. Ses concurrents l’avaient suivi. Il reste à voir s’ils en feront de même cette fois.