Causes sociétales :  employeurs, impliquez-vous, c’est bénéfique

Les salariés veulent voir les entreprises s’engager dans des causes sociales, selon une étude BVA réalisée pour Salesforce. Neuf salariés sur dix estiment que c’est le rôle des entreprises de s’engager au côté des pouvoirs publics, en matière d’environnement. Trois sur dix sont du même avis, concernant les questions sociales.

On n’y est pas encore. La moitié des 1000 salariés interrogés par BVA (47 %) pensent que les entreprises ne sont généralement engagées dans aucun de ces deux domaines, et quand elles le sont, leur démarche est plus opportuniste que sincère.

 

Le jugement des salariés est tout aussi dur au regard de la crise des Gilets jaunes : au moment de la réalisation de l’étude au mois de mars 2019, 7 salariés sur 10 estimaient que l’engagement des entreprises pour répondre à cette crise était insuffisant

 

Pour les salariés ayant participé à l’enquête, l’engagement sociétal de l’entreprise est bénéfique à sa marque employeur. Il sont 54 % à affirmer que l’implication sociétale est un facteur déterminant dans le choix d’un employeur. « Si ce critère ne tient probablement pas la même place que le salaire ou les missions, il s’agit d’une évolution majeure dont les recruteurs tiendront certainement compte à l’avenir », commentent les experts de BVA.

 

En outre, il existerait un lien entre l’investissement sociétal et l’épanouissement du personnel. Comparés à l’ensemble des répondants, les salariés qui disent travailler dans une société impliquée sont plus nombreux à trouver leur travail épanouissant (76 % contre 68 %) et motivant (77 % contre 70 %).