CDI intérimaire : le groupe Adecco en a déjà signé 600 et compte accélérer

Ce vendredi 13 est vraiment un jour faste pour Julian Magnin, 30 ans, intérimaire chauffeur poids lourd inscrit à l’agence Adecco Besançon. Non seulement il décroche un CDI, mais il a pour la circonstance deux parrains de marque : le ministre du Travail, François Rebsamen en visite dans le Doubs, et Alain Dehaze, président du groupe Adecco en France. Sous sa nouvelle casquette de salarié bénéficient d’un contrat pérenne, il va prendre son premier poste dans l’entreprise Berto Garnache, spécialisée dans la location de véhicules industriels avec conducteurs. Le patron, Didier Jeantot, a choisi la formule en toute connaissance de cause. « l’intérêt principal du CDI intérimaire est de bénéficier de conducteurs expérimentés et bien formés », confirme-t-il.

 

 

Issu de l’accord sur la sécurisation des parcours professionnels des salariés intérimaires du 10 juillet 2013 entré en vigueur le 6 mars 2014, ce nouveau contrat permet aux agences d’emploi l’embauche en CDI de collaborateurs intérimaires. Véritable innovation sociale et instrument de flexisécurité, il offre aux travailleurs temporaires davantage de garanties dans leur parcours professionnel et personnel : un salaire minimum garanti chaque mois, la possibilité de travailler pour plusieurs entreprises clientes d’Adecco ; et le bénéfice de pouvoir se former pendant les périodes d’intermissions. Pour les entreprises, il constitue une valeur supplémentaire de recours à l’intérim : des collaborateurs intérimaires mieux formés et davantage de sécurité et de continuité dans la relation.

 

 

 

Selon une enquête menée début février par le Groupe Adecco, auprès d’un panel de 80 intérimaires en CDI depuis au moins 3 mois, 93 % des intéressés se déclarent satisfaits de leur nouveau statut. Ils évoquent notamment plus de sérénité dans leur vie professionnelle (80 %), dans leur vie personnelle (79 %). Enfin, ils sont 83 % à estimer que le CDI intérimaire leur permettra un meilleur développement professionnel.

 

 

« Nous avons, dès la parution du décret d’application, mobilisé nos équipes et notre réseau pour accompagner le déploiement de ce dispositif. « Dans les prochaines semaines, nous allons amplifier notre mobilisation et nous sommes fixé l’objectif de 1500 intérimaires recrutés en CDI d’ici fin 2015 », confie Alain Dehaze

 

 

Le groupe Adecco s’est également engagé à intensifier son accompagnement auprès des TPE et PME, grâce notamment à l’appui de son réseau Adecco PME, dans le cadre d’une expérimentation proposée par le ministère du Travail, visant à développer le CDI intérimaire pour des salariés qui pourraient être mis à disposition de ces TPE-PME. Le premier contrat de ce genre vient également d’être signé.