Chômage : les chiffres de septembre sont contrastés

Sur le front du chômage, la situation est contrastée. Moins de chômeurs sans aucune activité, mais plus de précaires. Fin septembre 2016, en France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit à 3 490 500. Ce nombre diminue de 1,9 % sur un mois (–66 300 personnes) et de 1,7 % sur un an (–59 500 personnes).

 

Dans le même temps, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et ayant exercé une activité réduite dans le mois augmente pour la catégorie B (78 heures ou moins travaillées dans le mois) augmente : +1,8 % sur un mois et +3,1 % sur un an, soit 738 500 personnes.

 

De même, les demandeurs d’emploi de catégorie C (plus de 78 heures travaillées dans le mois), sont plus nombreux : +1,2 % sur un mois et +7,9 % sur un an. Ils représentent un effectif de 1 251 200 personnes.

 

Au total, en métropole, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C est de 5 480 200 fin septembre 2016. il recule de 0,7 % sur un mois (–38 000 personnes) et progresse de 1,0 % sur un an (+54 700 personnes). Sur la France entière Drom inclus, les chômeurs de ces trois catégories sont 5 781 300, en hausse de 0,7 % sur un mois et de ,9 % sur un an.