Cinq fonctions qui recrutent, selon le Cesi

En s’appuyant sur les besoins de compétences exprimés par les entreprises partenaires, le Cesi (formation continue d’ingénieurs et techniciens a établi une liste des profils les plus recherchés dans deux secteurs d’activités qu’il connaît bien : le numérique, et le BTP. Le Cesi s’est également intéressé à trois fonctions transversales en pleine évolution : les ressources humaines, le management, la performance industrielle.

Pour la fonction ressources humaines, appelée à s’adapter au tout numérique, à de nouvelles modalités de travail et de management, en intégrant les évolutions sociétales et individuelles, ainsi que les pratiques sociales innovantes, les profils demandés sont ceux liés au pilotage économique et à l’audit social, ainsi qu’à à la maîtrise des SIRH et e-services. Le management éthique et responsable dans l’entreprise est également pris en compte.

 

En ce qui concerne le management, la seule maîtrise des méthodes et outils ne suffit pas. Les entreprises privilégient, selon le Cesi, la capacité à être opérationnel sur le terrain, et la compréhension globale de la stratégie de l’entreprise. Les recruteurs sont par ailleurs attentifs au potentiel d’innovation et à l’aptitude à animer des équipes pluridisciplinaires ou interculturelles. Dans ce contexte,les responsables en management d’unité et les managers de portefeuille projets tirent leur épingle du jeu.

 

Dans l’informatique, les fonctions ayant le vent en poupe sont celles de gestionnaire en maintenance et support informatique, de responsable en ingénierie réseau, manager des systèmes d’information, et de responsable en ingénierie des logiciels.

 

Le BTP reste un secteur recruteur, malgré le repli de l’activité. Il offre des opportunités d’évolution de carrières rapides et diversifiées, à la faveur d’enjeux environnementaux et sociétaux, analyse le Cesi. Et cela profite aux responsables de chantier (bâtiment et travaux publics), aux managers de chantier en installation électrique et aux pilotes de projets de construction.

Enfin, en production, les qualifications largement plébiscitées sont celles de responsable et animateur en qualité sécurité environnement, de manager de la qualité et de la sécurité environnementale, de manager des risques et de la performance industrielle.