Comité Action publique 2022 : la CFE-CGC ne participera pas

Le communiqué de la Fédération des services publics CFE CGC publié ce 17 novembre est catégorique : elle « ne participera pas à la série d’auditions lancées par le gouvernement dans le cadre du CAP 22 ». Motif : l’exécutif multiplie sans vergogne, dixit l’organisation, les attaques portées à l’encontre des agents des trois versants de la fonction publique, en poursuivant un seul objectif : les coupes budgétaires.

 

« Les agents ne sauraient être considérés comme de simples variables d’ajustement des finances publiques, ni payer au prix fort des réformes conduites sous une pression gouvernementale inacceptable, au préjudice de leurs intérêts et de ceux du service public » poursuit le communiqué.

 

Pour autant, la fédération présidée par Nathalie Makarski (photo) ne ferme pas la porte pour autant : « Nous reprendrons notre place à la table des négociations, dans l’esprit constructif qui nous a toujours animés, lorsque le gouvernement respectera enfin la parole des agents publics qui, nous le maintenons, doit être entendue »