Concentration dans la santé psychologique au travail : Psya  tombe dans le giron de Stimulus

La rumeur qui courait depuis quelques mois dans le microcosme est officialisée ce 29 avril.  Le groupe Human & Work annonce l’acquisition de la société Psya, le pionnier du soutien psychologique et social. Cette opération envisagée de longue date se traduit par le rapprochement de Stimulus et de Psya, les deux acteurs de référence de la profession.

 

Stimulus devient ainsi le leader européen de son marché. Il revendique la première place en France, en Italie et en Espagne.  Dirigé par David Mahé, président (phooto) épaulé par Emmanuel Charlot DG), Stimulus compte un peu plus de 200 consultants intervenant en France et à l’international auprès d’un millier d’entreprises. En portefeuille, des prestations d’évaluation et de prévention des risques psychosociaux, d’accompagner des transformations, de gestion des crises, de développement des compétences émotionnelles.

 

Créé en 1997 par Jean-Marie Gobbi, Psya s’est spécialisé dans la prévention des risques psychosociaux (RPS) et dans l’amélioration de la qualité de vie au travail et de la qualité de vie personnelle. Partenaire privilégié des assureurs en santé-prévoyance et des entreprises dès sa création, Psya accompagne ses clients sur le plan individuel comme collectif.

 

Les deux marques devraient coexister au sein de Human & Work. Le rapprochement est un signe supplémentaire de l’inévitable consolidation d’un micro secteur qui souffre de la contraction du marché, en raison des récentes réformes du marché du travail et de la réglementation propre à l’accompagnement des entreprises et des élus du personnel en matière de santé psychique.