Concilier sclérose en plaques et vie professionnelle, c’est possible

Trois associations appuyées par les laboratoires Roche veulent sensibiliser les chefs d’entreprise à la faculté des personnes frappées par la sclérose en plaques de poursuivre une activité professionnelle, sans altération de leur motivation, compétences.

Écarter les salariés atteints de sclérose en plaques du milieu professionnel, c’est leur infliger une double peine, voire . C’est en gros le message que les associations APF France Handicap, UnIon associative pour lutter contre la sclérose en plaques (UNISEP) et la Ligue française contre la sclérose en plaques ( LFSEP) épaulées par Roche Pharma France veulent faire passer aux chefs d’entreprise et accessoirement au grand public. Ils lancent pour cela l’opération Travail & SEP.

 

Sa première vient de démarrer avec la mise en ligne de vidéos à destination des chefs d’entreprises, des services des ressources humaines et des managers, afin de présenter quelques pistes de réflexion qui facilitent l’intégration au travail des personnes atteintes de SEP. Ces programmes courts traitent de l’annonce de la maladie, du maintien dans l’emploi, de la prise en charge dans l’entreprise, de l’impact de la maladie sur le parcours professionnel des aidants.

 

La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire dégénérative du système nerveux central qui freine les jeunes actifs, mais aussi leurs proches aidants dans leurs projets personnels et professionnels.