Concurrencés par les gilets jaunes, CGT, FO et Solidaires en appellent à la jeunesse

Un front commun alliant les jeunes adhérents CGT, FO et Solidaires à l’Unef (étudiants) et à l’UNL (lycéens) voit le jour. Il s’inscrit, dixit le mouvement, « dans le cadre de la construction d’une nouvelle journée d’action, de mobilisation et de grève le 19 mars prochain ». Ce serait le début d’une action de longue portée laisse entendre le communiqué : « Nos organisations s’engagent à poursuivre un travail commun donnant des perspectives à la mobilisation sociale ».

 

Les revendications sont très variées : du ras-le-bol face au chômage au refus de la précarité, en passant par la baisse des frais d’inscription des étudiants étrangers et les conditions de travail.