Congé de maternité : durée d’indemnisation allongée pour les exploitantes agricoles

La durée minimale d’arrêt de travail des travailleuses indépendantes et des exploitantes agricoles est portée à huit semaines, dont deux semaines de congé prénatal suivies de six semaines de congé postnatal au minimum. Jusqu’ici le congé maternité indemnisé de ces professions était de deux semaines en tout et pour tout.

 

En plus de l’allocation de remplacement maternité, qui permet à 60 % des agricultrices concernées de se faire remplacer pendant leur congé maternité, des indemnités journalières seront versées aux cheffes d’exploitation agricole qui ne peuvent se faire remplacer pendant leur congé. Le pécule sera équivalent à celui dont bénéficient les travailleuses indépendantes non agricoles, soit 55,51 € par jour.

 

« Après l’alignement du congé maternité des travailleuses indépendantes sur celui des travailleuses salariées, l’amélioration du congé maternité des agricultrices confirme l’engagement du Président de la République de faire converger les règles relatives au congé maternité entre les différents régimes, et d’harmoniser par le haut la protection sociale liée à la maternité pour les femmes actives » font savoir la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, son homologue de l’Agriculture, Didier Guillaume, et la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa.