Conseil en évolution professionnelle : 15 premiers opérateurs officiellement désignés

France compétences publie la liste des opérateurs régionaux auxquels son conseil d’administration de du 17 octobre dernier a confié la mise en œuvre du conseil en évolution professionnelle pour les actifs occupés . L’organisme devait respecter le délai imposé par le code de la commande publique.

Quinze lots ont donc été attribués sur dix-neuf. Dans huit régions (AURA, Nouvelle Aquitaine, Grand-Est, Occitanie, PACA, Bourgogne-Franche-Comté, Guadeloupe, Mayotte), le service sera délivré par des groupements dont le mandataire est un CIBC (Centre interinstitutionnel de bilan de compétences).

 

Dans six autres territoires, la prestation sera délivrée par un groupement associant les cabinets Tingari et Catalys Conseil, tous deux spécialisés dans le conseil RH et l’accompagnement des parcours. Dans trois régions, Tingari est mandataire (Île-de-France, Hauts-de-France, Centre Val de Loire). Dans trois autres (Pays de la Loire, Normandie, Bretagne), c’est Catalys Conseil qui est le mandataire du groupement.

 

La région Martinique a été confiée au cabinet Aksis, constitué en groupement avec un cabinet spécialisé dans l’accompagnement et la formation. En Corse, après une phase supplémentaire de négociation avec les candidats, le cabinet Anthéa RH a été notifié de façon provisoire. L’attribution définitive interviendra le 25 novembre.

 

Un nouveau marché a été lancé pour deux régions (La Réunion et la Guyane) et les prestations de sécurisation. Le conseil d’administration de France compétences attribuera ces lots le 19 décembre prochain.

 

 Les attributaires vont commencer à délivrer un accompagnement personnalisé à partir de janvier 2020. « Le nouveau paysage du conseil en évolution professionnelle est ambitieux. Il doit toucher plus d’actifs occupés et être exigeant sur la qualité du service comme sur son suivi », insiste Stéphane Lardy, DG de France Compétences (photo).