Consolidation dans le secteur de la protection sociale

Le groupe MGEN-Istya-Harmonie en cours de constitution réalise déjà sa opération de croissance externe. Il reprend la gestion de 43 établissements de la Fondation hospitalière Sainte-Marie.

L’opération était attendue. L’Agence régionale de santé (ARS), le Conseil régional d’Ile-de-et les autorités départementales de Paris, des Hauts-de-Seine et de la Seine-et-Marne qui avaient la main sur ces structures avaient confirmé en août dernier, leur accord pour transférer « une partie importante des activités » de la Fondation hospitalière Sainte-Marie à Harmonie Services Mutualistes, une entité du futur groupe.Le deal concerne 43 établissements et services de la Fondation, représentant un budget cumulé d’environ 95 M€. Il va permettre au groupe MGEN-Istya-Harmonie de renforcer son offre, tout en pérennisant les activités de la fondation au sein d’un pôle de santé non lucratif de bonne facture.

 

Cette première opération traduit la volonté du futur ensemble MGEN-Istya-Harmonie de s’ouvrir à de nouvelles alliances et d’accueillir, comme la loi sur l’économie sociale et solidaire de 2014 le permet, des acteurs non lucratifs diversifiés : fondations, associations, etc. Le groupe sera, à sa création officielle fin 2016 ou début 2017, le premier acteur de l’assurance santé et le premier réseau d’offre de soins et de services privé non lucratif. Il représentera 10 millions de personnes protégées, près de 9 Mds € de chiffre d’affaires (assurances et social, sanitaire et médico-social) et rémunérera environ 38 000 collaborateurs.