Continuité de l’activité : l’UIMM et trois syndicats de salariés parlent d’une seule voix

L’UIMM et les fédérations de la métallurgie CFDT, CFE-CGC et FO signent un texte commun relatif à la poursuite de l’activité industrielle «dans des conditions sanitaires irréprochables ».

La démarche paritaire, première du genre dans le contexte de la crise sanitaire, insiste sur la lutte contre l’épidémie « il ne saurait y avoir d’autres priorités que celle de la santé de tous et donc des salariés de la métallurgie et de leur famille ». Néanmoins, disent les parties, «  il est également essentiel que la vie économique et sociale de la Nation, durement impactée par cette crise sanitaire, puisse être progressivement restaurée. Il en va de l’avenir de notre pays, de notre industrie et de ses emplois ».

 

L’UIMM et les syndicats signataires demandent que les entreprise qui assurent une continuité ou relancent progressivement à la production veillent à identifier en priorité les activités vitales nécessaires à leur fonctionnement, ainsi que les filières utiles au pays. Elles sont aussi invitées à adapter scrupuleusement leur environnement de travail « en mettant en place les mesures organisationnelles, collectives et individuelles qui permettent d’assurer la sécurité sanitaire de tous ». Entre autres, mesure : le respect des distances de sécurité, la systématisation des gestes barrières, la mise à disposition d’équipements individuels (gants, masques, etc.), de produits désinfectants en plus du lavage des vêtements de travail. Tout cela pouvant entraîner une nouvelle organisation du travail.