Contre la réforme Delevoye, FO a du soutien en Europe

Pour la manifestation qu’elle organise le 21 septembre à Paris, FO reçoit le renfort de deux leaders syndicaux belge et italien. A la fin du parcours, Robert Verteneuil, président de la Fédération générale du travail de Belgique (FGTB) et Domenico Proietti, Secrétaire confédéral de l’Unione Italiana del Lavoro (UIL) en charge du secteur retraites interviendront aux côtés de Yves Veyrier, secrétaire général de Force Ouvrière. Son analyse du projet de réforme est connue : « Notre système de retraite et ses régimes méritent d’être défendus et améliorés et non pas détruits : ».

 

Pour le patron de Force Ouvrière (photo),  « un système par points, avec l’obligation d’acheter des points tout au long de sa vie active, quels qu’en soient les aléas, n’y changerait rien et aggraverait plutôt la situation ». Il prône la création massive d’emplois de qualité pour financer les différents régimes.