Coronavirus : solidaires, les mutuelles font front commun

La Mutualité française et les mutuelles mettent en place un socle commun de dispositifs en faveur des entreprises et des adhérents individuels.

Les 2 800 établissements et services mutualistes se réorganisent et s’engagent pour faire face au coronavirus. Notamment les hôpitaux et cliniques mutualistes accueillent les patients atteints du coronavirus, en réorganisant les services et en déprogrammant les soins non urgents . C »est le cas à l’institut Mutualiste Montsouris à Paris, de la Mutualité française bourguignonne – SSAM de Hospi Grand Ouest et ses 10 cliniques mutualistes en Bretagne et Pays de la Loire . La MGEN et d’autres cliniques telles que l’établissement Beau Soleil du Groupe EMSS à Montpellier, ont déployé des postes pour assurer plus de 90 % de leurs consultations à distance.

 

Les Ehpad de la mutualité interviennent aussi, « pour protéger au mieux les résidents en maintenant le plus possible les liens avec familles » .  À l’image de La Mutualité française Puy-de-Dôme Loire Haute-Loire qui a lancé une hotline pour faire le lien entre les résidents et leur famille. D’autres centres se sont organisés pour recevoir les patients présentant des symptômes du Covid-19 et poursuivre les autres activités médicales en téléconsultation, comme le centre MGEN Vaugirard (Paris).

 

Des services additionnels incluent la garde des enfants pour les personnels soignants dans une vingtaine des 240 crèches mutualistes ; des livraisons à domicile pour les personnes âgées, un les ; un dispositif d’accompagnement psychologique disponible sans discontinuer, tous les jours de la semaine, à destination des soignants.