Covid-19 : Auchan et Carrefour prennent des engagements communs pour la sécurité de leurs salariés

La fédération syndicale UNI Global Union, Auchan Retail et le groupe Carrefour ont signé une déclaration commune sur la mise en œuvre de bonnes pratiques commerciales et sociales en réponse à la crise. Les parties conviennent d’examiner » la mise en place de toutes les mesures utiles et appropriées, dérivées des bonnes pratiques d’entreprise, pour prévenir, réduire ou éliminer les risques de contagion pour leurs employés et clients ».

 

Les groupes de distribution promettent d’améliorer les règles d’hygiène et de sécurité recommandées à tous les salariés des pays concernés et de veiller à la réglementation sanitaire des magasins, des services au volant, des livraisons à domicile et des entrepôts logistiques.

 

Dans un autre registre, Carrefour et Auchan promettent un soutien aux employés ayant un statut particulier (par exemple les travailleurs handicapés, les femmes enceintes). « Notre priorité est la santé de nos équipes ainsi que celle de nos clients dès le premier jour. Nous y mettons toute notre énergie, et le partage de nos bonnes pratiques en matière de santé et de sécurité s’inscrivent dans une volonté commune d’agir face à cette crise sans précédent », précise Jérôme Nanty, DGA ressources humaines du groupe Carrefour.

 

Son homologue d’Auchan, Marc Grosser,  confirme : « Dans cette crise sanitaire exceptionnelle, la protection de nos clients et de nos collaborateurs est une priorité. Nous le leur devons, car nos équipes sont pleinement engagées dans notre mission ».

 

Pour Christy Hoffman, secrétaire générale d’UN (photo)I,  « les employés des supermarchés mettent leur vie en danger tout en continuant à servir le public pendant la pandémie. Aujourd’hui plus que jamais, les employeurs et les syndicats doivent travailler ensemble pour mieux protéger la santé des supermarchés et des clients pendant cette crise sanitaire. En signant cette Déclaration, Auchan et Carrefour ouvrent la voie dans la lutte contre Covid-19, d’autres doivent suivre ».