Covid-19 : un accord sur l’organisation et la sécurité au travail dans la métallurgie

L’UIMM a trouvé le 3 avril, un accord avec les fédérations syndicales sur l’organisation du travail dans les entreprises de la branche, pendant l’épidémie de Covid-19. En premier lieu, le texte, valable jusqu’à fin octobre prochain, insiste sur la préservation de la santé et de sécurité au travail. En second lieu, les parties conviennent de miser d’abord le dialogue social d’entreprise avant de recourir à l’accord de branche.

 

Les signataires notent que le recours à l’activité partielle temporaire est « un des moyens pour faire face à la crise sanitaire ». Ils soulignent également qu’une meilleure indemnisation du dispositif devrait être négociée localement.

 

Un autre volet concerne les mesures urgentes en faveur de l’emploi prévues par l’ordonnance sur les congés et repos. L’UIMM les améliore sur le plan du délai de prévenance, des jours de fractionnement, des congés simultanés pour les couples. L’information des salariés, et la prise légale minimale de congés payés de deux semaines consécutives sont aussi garanties. Les discussions ont vite avancé, l’accord  été  conclu trois séances, par audioconférence