Crise sanitaire : les salariés français sont les moins inquiets d’Europe

À en croire l’enquête européenne que publie la société d’études Forrester ce 27 mai, l’inquiétude liée à la crise économique augmente, mais les salariés français sont moins inquiets que leurs homologues britanniques, italiens , espagnols et allemands.  La garantie du chômage partiel n’y est pas étrangère.  Ils sont de 12 millions à en bénéficier, dans des conditions plus favorables que chez les voisins.  . Seuls 26 % (contre 39 % en moyenne pour les travailleurs européens) estiment que la pandémie de coronavirus durera plus longtemps que leurs finances ne le leur permettent.

 

L’étude montre aussi que les travailleurs français sont inquiets, mais relativement optimistes. À peine 23 % d’entre eux craignent que leur entreprise ne soit pas viable financièrement et doive fermer complètement, contre 43 % des travailleurs britanniques.  En outre, seulement 19 % des travailleurs français ont peur que leur entreprise ne soit obligée de licencier s en raison de l’impact économique du coronavirus, contre 43 % des travailleurs italiens et britanniques.