Le groupe Elior organise la mobilité interne temporaire

Spécialiste de la restauration collective, le groupe Elior (24 500 collaborateurs en France) est fortement impacté par les mesures de confinement, la fermeture des crèches, des écoles, des collèges, des lycées et des universités. Elles provoquent une forte baisse de l’activité liée aux cantines des établissements d’enseignement et des restaurants d’entreprises.

 

 Pour faire face à ce puissant coup de frein, Elior panache les dispositifs existants (prises de congés, mise en place des processus d’activité partielle, formations, etc.).  L’employeur donne également la priorité à la mobilité interne pour renforcer ses équipes du secteur santé fortement sollicitées depuis le début de la crise sanitaire, et celles des cuisines centrales, appelées à répondre à une augmentation sensible du portage de repas.

 

Plus de 300 collaborateurs des secteurs enseignement et entreprises viennent épauler leurs collègues du secteur santé pour répondre à une augmentation sensible des besoins des hôpitaux et des Ehpad. Ces migrations temporaires ne s’improvisent pas.  Pour les organiser au mieux, le groupe fait appel à Andjaro, une plateforme permettant aux managers de restaurants de détacher des collaborateurs vers des sites ayant besoin de renforts d’effectifs. Elle est aujourd’hui déployée sur près de 2 000 sites sur les 2300 qu’exploite Elior dans l’Hexagone.