Crise sanitaire : Pôle emploi au défi d’informer tous les ayants droit

À situation particulière, communication exceptionnelle. Pôle emploi orchestre une campagne d’information d’envergure visant à rappeler aux demandeurs d’emploi qu’ils doivent s’actualiser. Ceux qui sont dans le cadre habituel de l’indemnisation le savent. Ceux qui bénéficient des mesures d’accompagnement décrétées dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 le savent moins. Il s’agit de ceux arrivant en fin de droit ou qui est en activité partielle.  Ils doivent aussi accomplir la formalité idoine, d’ici au 15 mai minuit.  « Le fait de s’actualiser et de déclarer être toujours à la recherche d’un emploi pendant cette période de confinement est nécessaire pour pouvoir rester inscrit et continuer à bénéficier des services de Pôle emploi. L’actualisation permet aux personnes indemnisées de continuer à percevoir leur allocation », rappelle l’organisme

 

Afin de les informer sur les dispositifs d’actualisation, Pôle emploi a contacté par SMS les 181 000 demandeurs d’emploi qui s’étaient actualisés en agence en février ou qui ont sollicité l’aide d’un conseiller au 3949 pour s’actualiser en mars.

 

Pour les demandeurs d’emploi arrivant en fin de droit entre le 1er mars et le 31 mai 2020, le Gouvernement a décidé de la prolongation des droits à l’allocation d’aide de retour à l’emploi (ARE) et à l’allocation de solidarité spécifique (ASS) pendant la période de confinement. L’allongement se fera de manière automatique de la part de Pôle emploi, sous réserve de l’actualisation des demandeurs d’emploi concernés. Pour les personnes en activité partielle, les précisions sur les éléments à déclarer lors de l’actualisation sont disponibles sur pole-emploi.fr.

 

Le mois dernier, le taux global d’actualisation a été de 96,6 %. Il était de 97,6 % pour les demandeurs d’emploi qui s’actualisent habituellement en agence et de 99,1 % pour les demandeurs en fin de droit.