Crise sanitaire : un demi-million d’euros pour soutenir l’emploi à domicile

Les particuliers employeurs et les salariés à domicile ont bénéficié, d’une indemnisation exceptionnelle de l’activité partielle (heures de travail prévues et non réalisées), à hauteur de 80 % du salaire net, entre mars etet août.

Les employeurs ont reçu, après une analyse de leur demande, le remboursement de l’indemnisation versée. Le montant total des indemnités versées s’élève à fin août à 451 M€, selon les données provisoires à mi-septembre août, nous apprend l’Acoss, agence centrale des organismes de sécurité sociale.

Plus de 93 % de ce montant se concentre sur les mois de mars, avril et mai. Au-delà, le dispositif a été réorienté vers les départements qui, du fait de leur situation sanitaire, continuaient à connaître des mesures de confinement.