Dassault Systèmes crée sa fondation d’entreprise

La Fondation Dassault Systèmes est dédiée à la technologie 3D et aux univers virtuels. Son ambition : transformer l’avenir de l’éducation et repousser les limites du savoir, grâce aux nouvelles technologies.

 

Dassault Systèmes, alias « The 3D experience Company », leader mondial des logiciels de création 3D, de maquettes numériques en 3D et de solutions de gestion du cycle de vie des produits (Product Lifecycle Management ou PLM), annonce la création de sa fondation. Sa vocation est de « transformer l’avenir de l’éducation et de la recherche en s’appuyant sur les puissantes possibilités d’apprentissage et de découverte offertes par la technologie 3D et les univers virtuels ».

 

La Fondation Dassault Systèmes va accorder des bourses et fournir des contenus numériques ainsi que des compétences dans le domaine des technologies virtuelles à des projets d’éducation et de recherche menés par des établissements universitaires, des instituts de recherche, des musées, des associations, des centres culturels ou d’autres organismes d’intérêt général tournés vers l’avenir et implantés au sein de l’Union Européenne. Ce soutien favorisera l’accès à des contenus, des technologies et des applications de simulation en 3D qui sont depuis longtemps utilisés par l’industrie pour concevoir, développer et fabriquer la plupart des produits sur lesquels repose notre société. Cet accès peut stimuler la création de nouvelles expériences d’apprentissage et susciter l’intérêt des étudiants en faveur de disciplines telles que les sciences, les mathématiques, l’ingénierie et la technologie.

 

Progressivement, des technologies comme le big data, les capteurs, la mobilité ou les nouveaux matériaux imprègnent tous les aspects de notre quotidien, révolutionnant la façon dont la société vit, travaille et interagit. À l’ère de la transformation, il est essentiel de se préparer à relever de nouveaux défis par le biais de programmes dédiés à l’éducation et à la recherche, grâce auxquels les futures générations d’intellectuels, d’inventeurs, d’entrepreneurs et de dirigeants pourront accéder aux toutes dernières innovations technologiques.

 

Les univers virtuels et les technologies 3D allient la théorie, l’expérimentation et l’imagination pour offrir davantage que les livres traditionnels imprimés et les tableaux de salles de cours, à savoir une représentation numérique réaliste du monde physique. « Ce double virtuel et une meilleure maîtrise des technologies virtuelles peuvent être utilisés pour simuler et planifier des expériences qui auront lieu dans le monde réel de demain, notamment l’impact sur l’environnement, l’urbanisation ou l’ergonomie de la chaîne de production », estime la fondation.