Les intentions de recrutement atteignent un niveau record dans le secteur agricole

Le baromètre de conjoncture de la FNSEA  réalisé avec le concours de l’IfopP auprès d’un panel d’agriculteurs métropolitains, indique une hausse record des intentions d’embauches dans la plupart des filières.

La tendance est amorcée. Au cours des trois derniers mois, 18 % des exploitants agricoles ont embauché au moins une personne, soit + 2 points par rapport à l’année dernière. Les intentions d’embauche pour les trois prochains mois atteignent un niveau record tant en CDI qu’en CDD. Cela s’expliquerait notamment par l’amélioration de la situation. Le secteur agricole totalise 1 projet de recrutement sur 10 en 2019, et génère 14 % des emplois en France..

 

 Ce baromètre révèle également une augmentation préoccupante des difficultés à recruter. Cette tendance a été confirmée par les résultats de l’enquête donnée besoins de main-d’œuvre (BMO) 2018 produite par Pôle emploi. Celle-ci dénombre plus de 250 000 projets de recrutement en 2019, soit 20 000 de plus qu’en 2018, mais évalue à 44 % le nombre de projets difficile à satisfaire en agriculture.

 

Les solutions passeront par un renforcement du dialogue social, un assouplissement du Code du travail, la maîtrise du coût du travail, un accompagnement des entreprises en matière de gestion des ressources humaines, une valorisation des métiers agricoles ainsi qu’un investissement massif dans la formation professionnelle et la qualification, énumère la profession.