Dialogue social et diversité : Carrefour et le syndicat UNI renouvellent leur engagement

Le PDG du groupe Carrefour, Georges Plassat, vient de signer avec le syndicat UNI Global Union un accord international pour la promotion du dialogue social et de la diversité, et pour le respect des droits fondamentaux au travail.

 

L’ accord se substitue au précédent, signé avec UNI en 2001. Il vise à encourager la poursuite d’un dialogue social permanent et constructif, la diversité et l’égalité professionnelle, la non-discrimination, ainsi que la liberté syndicale et principes de négociation collective. La sécurité et de les conditions de travail font aussi partie des champs couverts.

 

« Nous entrons dans une nouvelle ère avec ce nouvel accord qui vient renforcer les droits des salariés et promouvoir l’égalité des chances », se félicite Philip Jennings, secrétaire général d’UNI Global Union. Chaque année Carrefour conclut près de 200 accords avec les représentants du personnel, en France et à l’international. Les thèmes sont variés : emploi, handicap, égalité femmes/hommes, formation continue, dialogue social, etc. Carrefour a par ailleurs institué des « comités d’information et de concertation européens » (CICE) qui réunissent deux fois par an tous les partenaires sociaux européens (Belgique, Espagne, France, Italie, Pologne, Roumanie).