Dim : l’usine d’Autun se vide de ses emplois

L’usine Dim d’Autun (71) se prépare à un nouveau PSE au second semestre 2017. Il touchera 80 emplois et constituera  la deuxième partie du plan social annoncé en novembre 2015, et  bouclé cet été.  Il a entraîné par le départ de 80 salariés, en  majorité par le biais de congés de fin de carrière, une minorité partant pour tenter un projet professionnel ou pour entreprendre une formation.

 

Le futur plan misera sur des départs volontaires. Dim un portage salarial de 4 ans et 9 mois, assorti d’une indemnité équivalant à de 90% du dernier salaire. Preuve du désengagement ambiant, ceux qui partent sont soulagés. La CFE-CGC le regrette et «  alerte sur  l’appauvrissement de l’emploi, la perte de compétences, et le stress des 700 salariés qui restent, autant de facteurs de risques pour l’avenir de l’usine. »