Disneyland Paris : une centaine d’intermittents épaulés par la CGT seront réintégrés

La CGT Disney, saisie par quelques intermittents dont les contrats ont été annulés en raison de la crise du covid-19, vient de faire réintégrer 90 intermittents du spectacle. Les intéressés reprendront leur poste dans le cadre du chômage partiel comme la grande majorité des salariés de Disney.

 

Le 4 avril dernier, la direction de Disneyland Paris avait indiqué avoir mis fin aux contrats des intermittents recrutés début 2020 pour ses spectacles. Motif : le parc d’attractions de Marne-la-Vallée est fermé au public depuis le 16 mars.

 

La CGT qui n’a été saisie que par quelques salariés concernés se dit déterminée à « tout mettre en œuvre pour le maintien des salaires et de l’emploi le plus longtemps possible à court, moyen et long terme pour les plus de 15 000 salariés en CDI ».