Neuf propositions favorables à l’entrepreneuriat transmises aux candidats à la présidentielle

Les documents à télécharger :

A la veille du Salon des entrepreneurs qui aura lieu les 1er et 2 février au Palais des Congrès à Paris, le collectif #entreprendre2017, composé à ce jour d’une quinzaine de réseaux d’entrepreneurs parmi lesquels Femmes chefs d’entreprise, CCI de France, Croissance Plus, le Medef, Audace, France Angels, Femmes administratrices, Entrepreneurs et dirigeants chrétiens, etc. , a transmis aux candidats à l’élection présidentielle, neuf propositions en faveur de l’entrepreneuriat.Le collectif veut rappeler l’importance de l’entrepreneuriat pour la croissance et l’emploi et « s’assurer que les candidats ne feront pas l’impasse sur ce sujet crucial pour notre avenir. » Il dit aussi vouloir contribuer au débat sur les mutations de l’économie et de la société. Les préconisations réunies dans un livret intitulé « Franchir le pas de l’entrepreneuriat »  visent à :
1. Donner tout au long de son cursus à chaque élève, étudiant, apprenti ou enseignant, une éducation à la démarche entrepreneuriale et expérimentale ;

2. Faire de l’apprentissage une voie de formation privilégiée pour la création et la reprise d’entreprise ;

3. Donner la possibilité à chaque enseignant de s’initier concrètement aux techniques et méthodes de la gestion de projet entrepreneurial ;

4. Permettre aux entreprises de s’investir dans la formation des étudiants à l’entrepreneuriat via le mécénat ;

5. Diminuer le taux de défaillance d’entreprises créées par des demandeurs d’emploi ;

6. Œuvrer en faveur d’un égal accès des femmes et des hommes aux fonds publics d’investissement en amorçage ;

7. Sensibiliser les futurs porteurs de projet aux marchés internationaux ;

8. Simplifier la cession et reprise d’entreprise ;

9. Attribuer automatiquement un numéro SIRET à chaque jeune français pour son 16e anniversaire.