Don de jours de congés : un accord s’applique au sein du groupe Chèque Déjeuner

Un accord signé en juin dernier s’applique au sein du groupe coopératif Chèque Déjeuner. Il généralise un dispositif, expérimenté initialement suite à un mouvement spontané de collaborateurs.

 

Tout salarié dont un membre de la famille est atteint d’une maladie ou d’un handicap nécessitant une présence à ses côtés, peut bénéficier de dons de jours de congés de la part de ses collègues.

 

Dans l’esprit de la loi, le texte tend à faciliter la présence des salariés affectés auprès de proches dont l’état de santé le nécessite tout en renforçant la solidarité entre collègues. Tout salarié dont un membre de la famille est atteint d’une maladie, d’un handicap, ou victime d’un accident, peut dorénavant bénéficier de dons de jours de congés de la part de ses collègues.

 

Les salariés peuvent donner jusqu’à 5 jours de congés par année civile. Ils doivent notifier leur décision en précisant le nom du bénéficiaire, le nombre de jours donnés ainsi que la catégorie des jours de congés (RTT, jours de récupération, congés payés ordinaires, etc.).

 

Les périodes d’absence reçues sont utilisées dans les mêmes conditions que les congés payés ordinaires, et doivent s’accompagner d’un justificatif établi par un médecin attestant de la nécessité de la présence du salarié.