Égalité dans la fonction publique: l’Unsa est le premier syndicat à se prononcer pour la signature de l’accord

L’Unsa Fonction publique a décidé de signer le protocole d’accord. Il estime que ce texte présente « des avancées » telles que la neutralisation et l’assouplissement du congé parental, l’articulation entre vie professionnelle et vie personnelle, le télétravail, la lutte contre les violences sexuelles et les agissements sexistes, etc.

L’organisation prend aussi en compte la création d’un fonds alimenté par les sommes issues de sanctions financières infligées aux employeurs non respectueux de leurs obligations. Il servira à financer des actions concrètes pour l’égalité professionnelle. Le syndicat se félicite de la désignation de référents dans les services, collectivités et établissements et sur les mesures autour des congés de maternité permettront d’accompagner les jeunes parents.

 

Toutefois, l’Unsa « regrette que la revalorisation financière et des carrières des métiers les plus féminisés n’ait pas pu aboutir ». Autre critique qui ne l’empêche pas d’avaliser le protocole : « la question de la rémunération du congé parental reste entière ». Elle pourrait, escompte l’organisation, faire l’objet d’une négociation spécifique.