Salaires : dans 60 jours, la femme égalera l’homme

Avec un écart de revenus de près de 24 % en défaveur des femmes, la France a encore des progrès à faire par rapport au reste de l’Europe, dit l’ONG Business & Professional Women (BPW).

 Symboliquement, 60 Jours de travail supplémentaires sont nécessaires pour qu’une femme lambda atteigne la rémunération moyenne des hommes cette année en France. En 2017, l’écart entre le revenu salarial moyen masculin et féminin, à compétences égales, et à poste de valeur équivalente, atteint 23,8 % selon les statistiques Insee 2017, explique Business & Professional Women (BPW).. Ce qui conduit les femmes à finir leur année « salariale » le 26 mars 2018, date de l’Equal pay day ou Journée de l’égalité salariale, qui marque en théorie le nombre de jours supplémentaires qu’il faut aux femmes pour gagner le même salaire que les hommes.

 

Le calcul des 60 jours supplémentaires de travail pour 2018 en France est obtenu en multipliant l’écart de revenu salarial moyen entre les deux genres (23,8 % en 2017) par le nombre de jours ouvrés en 2018, soit 252 jours ouvrés.

 

L’association Business & Professional Women , créée en 1919 par l’avocate américaine Lena Madesin Phillips, est présente en France à travers 10 clubs implantés à Amiens, Chartres, Evreux, Le Mans, Lille, Lyon, Paris, Nanterre, Perpignan, Saint-Etienne.  Le réseau est présidé par Agnès Bricard (photo), dirigeante du cabinet d’expertise comptable Bricard, Lacroix & Associés qu’elle a créé.