Election à la présidence du CESE: à J-6, la pression monte

Les nouveaux membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE) pour la mandature 2015-2020 procéderont à l’élection de leur président et à celle du bureau, organe collégial de direction, au plais d’Iéna le 1er décembre, à partir de 14h.

 

Le président du CESE est élu au scrutin secret, au premier ou au deuxième tour à la majorité absolue des suffrages exprimés, au troisième tour à la majorité relative des suffrages exprimés et, en cas d’égalité des voix, au bénéfice de l’âge. Le scrutin uninominal sera précédé d’une intervention des trois candidats déclarés : Gérard Aschieri, issu de la Fédération syndicale unitaire (FSU) ; Patrick Bernasconi, désigné par accord entre le Mouvement des entreprises de France, la Confédération générale des petites et moyennes entreprises et CCI France, et le sortant, Jean-Paul Delevoye, nommé au titre des personnalités qualifiées. L’ordre des interventions de chacun sera tiré au sort. La proposition du secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly qui préconisait un débat entre les protagonistes, n’a a pas été retenue.

 

Les dix-huit membres du Bureau dont six vice-présidents, deux questeurs, quatre secrétaires et six membres, seront également élus au scrutin secret à l’occasion de cette séance plénière. Le mandat du président, comme celui des membres du conseil, est de cinq ans.

 

Troisième assemblée de la République française après l’Assemblée nationale et le Sénat, le Conseil économique, social et environnemental favorise le dialogue entre les catégories socioprofessionnelles et participe à l’information des citoyens.