Emploi :  FO et la CGT s’alarment du chômage de longue durée

À la lecture des derniers chiffres relatifs au nombre de demandeurs d’emploi au second trimestre, FO note « la baisse constatée » du chômage, en lien avec la relative reprise de l’activité. Toutefois, elle insiste sur « le niveau très élevé de chômage et de précarité ». Au total, près de 6 millions de personnes (5 984 000 de personnes pour les catégories A, B, C en France métropolitaine et dans les outre-mer) sont en recherche d’emploi.

 

La confédération s’alarme de la forte augmentation du chômage de longue durée. Pour FO, « il est indispensable de renforcer l’accompagnement de ces demandeurs d’emploi et de prévenir le risque de trappes à chômage de longue durée afin que les différentes aides à l’embauche ciblant certaines catégories de travailleurs n’aillent pas au détriment d’autres ».

 

De son côté, la CGTnote que la durée moyenne d’inscription à Pôle Emploi a augmenté de 4.1% par rapport à l’année dernière pour s’établir à 675 jours d’inscription consécutive.  Elle prête au gouvernement la volonté de manipule les chiffres du chômage « en voulant faire croire à une « reprise » afin de justifier le passage en force de sa réforme assassine de l’assurance-chômage ». L’organisation en veut pour preuve «une  reprise des radiations au niveau d’avant mars 2020 , soit 280 000 chômeurs radiés au second trimestre.