Emploi : l’intérim a terminé l’année 2017 en fanfare

Sur l’ensemble de l’année 2017, l’emploi intérimaire a progressé  de 8,5 %, ce qui  correspond à plus de 50 000 emplois en équivalent temps plein supplémentaires.

Au terme d’un exercice la profession qualifie de « stable », l’emploi temporaire a progressé de 8,3 % au premier trimestre, contre 7,7 % au deuxième, avant d’accélérer  à 9,6 % au troisième , le  quatrième trimestre s’achevant sur une hausse de 8,5%. Résultat : sur l’ensemble de l’année 2017, l’emploi intérimaire progresse de 8,5 % , ce qui représente plus de 50 000 emplois en équivalent temps plein supplémentaires.

 

Prism’emploi  qui détaille ces chiffres souligne que « pour la deuxième année consécutive, l’ensemble des secteurs sont orientés à la hausse : les transports et la logistique (+16,2 %) ; l’industrie (+8,7 %) ; les services (+6,2 %), le commerce (+5,6 %) et le BTP (+5,4 %) voient leur croissance se développer . En outre, la tendance profite à toutes les catégories socioprofessionnelle, même si  les cadres et les professions intermédiaires se démarquent avec une croissance supérieure, de l’ordre de +12 %.

 

D’un point de vue territorial, précise Prism’emploi, l’emploi intérimaire a progressé dans toutes les régions. Toutefois, la Bourgogne Franche Comté, avec une croissance de +14,6 % et la Bretagne avec +13,5 % se distinguent nettement.