Emploi : plusieurs secteurs restent dynamiques

Il n’y a pas que de mauvaises nouvelles sur le font de l’emploi, nous apprend le dernier relevé statistique de l’Acoss.

Les secteurs de l’action sociale, de l’informatique, du conseil aux entreprises et de l’hôtellerie-restauration sont créateurs nets d’emploi en 2013.

Le secteur de l’action sociale et de l’hébergement médico-social est bien orienté (+ 1,9 % en 2013, soit environ 21 000 postes, après + 2,1 % en 2012). L’accueil de jeunes enfants (+ 7,1 %), l’hébergement médicalisé pour personnes âgées (+ 4,0 %) et de l’aide à domicile (+ 0,9 %) contribuent aussi fortement à cette croissance.

Dans le secteur informatique, l’emploi a également cru en 2013 : + 1,8 %, ce qui équivaut à près de 6 000 postes, après + 2,8 % en 2012. Cette hausse concerne particulièrement la programmation informatique (+ 4,7 %) et le conseil en systèmes et logiciels informatiques (+ 1,5 %).

L’emploi dans les activités récréatives augmente de 1,2 % en 2013 (soit 3 000 postes), après 0,7 % en 2012.

Les activités juridiques, de conseil et d’ingénierie améliorent leur score de + 0,5 % sur un an, créant quelque 5 000 postes de plus, après + 1,6 % en 2012. C’est particulièrement marqué dans le conseil pour les affaires et autres conseils de gestion (+ 2,7 %) et l’ingénierie et les métiers comptables (+ 0,9 %).

Dans l’hébergement et la restauration qui rémunèrent au total 1 million de salariés 13, l’emploi ralentit à + 0,2 % en 2013 (environ 2 000 postes), après + 1,3 % en 2012. Mais la tendance reste positive. La restauration reste le moteur de cette augmentation, l’hébergement étant quant à lui en léger recul, perdant 2 600 emplois. La restauration rapide reste toujours très bien orientée avec une croissance de 2,3 % (4 000 postes en plus), plus soutenue que celle de la restauration traditionnelle (+ 0,4 %, soit 1 500 postes supplémentaires).