Emplois bancaires : les bons scores de l’alternance

Les banques plébiscitent l’alternance, confirme le dernier pointage de l’Observatoire des métiers de la branche. Elles ont recruté en 2016 environ 6 300 nouveaux alternants, tous contrats confondus : apprentissage, professionnalisation et volontariat international en entreprise. Les établissements financiers privilégient le niveau licence qui compte pour 42.5 % des dossiers et le master qui en représente 40.5 %. Les jeunes qui briguent un BTS ou un DUT comptent pour un peu moins de 17 % des contrats.

 

Le flux 2016 s’ajoute au « stock » de 8 300 alternants déjà présents dans les banques fin 2016. Ils sont orientés principalement vers les métiers de proximité, notamment ceux de chargé d’accueil et chargé de clientèle particuliers.

 

L’alternance reste un mode de recrutement important pour les entreprises, du fait de la bonne insertion professionnelle (durable) qu’elle permet. Trois jeunes sur quatre occupent un emploi six mois après l’obtention de leur diplôme, dont près de deux sur trois au sein de l’entreprise d’accueil. Mieux, à la fin de leur parcours, 69 % des jeunes embauchés le sont en CDI.