Emplois industriels : la région Ile-de-France va investir dans la transition numérique

La région Île-de-France va investir 300 M€ pour aider l’industrie à accélérer la transition numérique. Elle en attend de fortes retombées sur la formation et l’emploi. Le projet sera soumis au vote des élus régionaux début juillet.

Présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, a de grandes ambitions pour l’industrie francilienne. Elle soumettra au vote des élus régionaux, les 6 et 7 juillet prochains, un plan de soutien au secteur d’un montant total de 300 M€. Une tranche de 180 M€ sera consacrée à la modernisation de 500 entreprises ciblées. Il s’agira d’un accompagnement individuel d’amélioration de leur performance industrielle qui passera par le cofinancement de diagnostics et d’audits. En outre, 125 M€ seront investis en formation pour favoriser les nouveaux besoins de main-d’œuvre.

 

La région table sur la formation de 10 000 demandeurs d’emploi aux métiers de l’industrie. Dans le même temps, les jeunes seront incités à s’orienter vers ces métiers. En cinq ans, 25.000 apprentis devraient sortir des CFA, soit une hausse de 20 %. La région vise aussi l’émergence des campus des métiers pour les principales filières 20industrielles: automobile, aéronautique et agroalimentaire.

 

En Ile-de-France, 45 000 entreprises industrielles rémunèrent près de 460 000 personnes, soit 8 % des emplois. La région occupe le premier rang européen en matière d’aéronautique et le deuxième, dans le secteur automobile.