En 2016, les budgets d’augmentation salariale resteront stables

Selon une étude de Korn Ferry Hay Group qui a interrogé 307 sociétés en France en janvier, les augmentations salariales prévues pour l’année 2016 s’élèveront à 1,5 %, toutes catégories confondues.

 

Les budgets d’augmentations salariales pour 2016 seront seulement de 1,5 % en moyenne, un ratio identique à celui de l’année dernière. Cette prudence s’explique par un contexte relativement instable et incertain sur le plan économique, avec un cumul de nuages boursiers, géopolitiques et des inquiétudes sur la croissance chinoise. Les secteurs les plus touchés par cette contraction devraient être ’énergie (plus particulièrement le pétrole et le gaz) avec des budgets en progression de 1 % et les services non financiers (comprenant notamment le tourisme et l’hôtellerie) qui octroieront en moyenne 1,1 %.

 

C’est parcimonieux, mais le pouvoir d’achat sera préservé, l’inflation demeurant à un niveau proche de zéro. En outre, l’étude Korn Ferry Hay Group révèle que les enjeux RH porteront cette année sur la maîtrise des coûts et la performance de l’organisation et des personnes. L’attractivité et la rétention des talents arrivent au troisième rang.

 

« Dans ce contexte incertain, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à valoriser d’autres leviers de reconnaissance ». 47 % d’entre elles privilégient l’épargne salariale et les plans de santé-prévoyance pour la partie monétaire, ainsi que le développement, la carrière et le confort de vie (flexibilité des horaires, télétravail…) pour les leviers non monétaires », expose Darius Beretta, directeur stratégie et politique de rémunération chez Korn Ferry Hay Group.