Essilor investit lourdement dans ses activités philanthropiques

Le groupe a reçu des autorités fiscales le remboursement exceptionnel de 19 M€ d’impôt sur les dividendes. Son conseil d’administration décide verser la totalité de cette manne aux activités philanthropiques du groupe qui visent à apporter des solutions de santé visuelle aux 2,5 milliards de personnes dans le monde qui souffrent d’une mauvaise vision non corrigée.

 

Le PDG, Hubert Sagnières (photo), explique :  « une personne sur trois souffre d’une mauvaise vision non corrigée, ce qui affecte sa capacité d’apprendre, de travailler et de vivre en sécurité. Tout comme nous immunisons nos enfants contre les maladies infectieuses, nous devons immuniser chacun contre la mauvaise vision en permettant à tous les habitants de la planète d’accéder à la santé visuelle ».

 

4,6 milliards de personnes dans le monde ont besoin de corriger leur vue et 2,5 milliards n’ont toujours pas accès aux solutions de correction dont elles ont besoin. Le Groupe Essilor avait pour objectif, à l’horizon 2020, de créer un réseau de 25 000 micro-entrepreneurs capables d’apporter des soins de santé visuelle de pentraînerremière nécessité, d’améliorer la vie quotidienne de 50 millions de personnes démunies. Cela devait impliquer 30 M€ d’investissements. Avec ces 19 millions d’euros supplémentaires, la barre est relevée à 49 M€.