Etude Altares : Moins de défaillances, plus d’emplois menacés au deuxième trimestre

Selon les résultats de l’étude Altares sur les défaillances d’entreprises, on a enregistré au cours du deuxième trimestre de cette année, nettement moins d’accidents de parcours.  Les mesures de confinement et les ordonnances d’adaptation du droit des entreprises en difficulté ont permis de les contenir défaillances la baisse est estimée à plus de 53 % par rapport à la même période de l’an passé. Dans toutes les régions, le nombre des défaillances d’entreprises a été quasiment divisé par deux. Le recul est plus sensible en Corse (-68,8 %) et à l’inverse moins marqué en Bretagne (-44,4 %).

 

Toutefois, cette tendance en cache une autre, inquiétante : les structures employant plus de 50 salariés sont plus nombreuses à souffrir. Résultat :   le nombre d’emplois menacés grimpe à 43 400, soit 2400 de plus, comparé à la même période en 2019. Le ratio moyen de jobs exposés par défaillance passe de 3,3 à 7,5 pour ce deuxième trimestre, souligne l’étude.