Europe : le travail temporaire vole au secours des jeunes

Les fonds d’assurance formation du travail temporaire français, belge, néerlandais, et luxembourgeois s’associent dans un projet commun visant à lutter contre le chômage des jeunes n’ayant pas de diplôme de l’enseignement supérieur.

 

Le projet App-titude, financé par la Commission européenne, vise deux objectifs. Primo, fournir aux jeunes des méthodes relatives à la façon de gérer et de réagir de façon appropriée dans les différentes situations professionnelles. Secundo, donner aux agences de travail temporaire et aux acteurs intervenant sur le marché de l’emploi des outils utiles contribuant à délivrer un service de haute qualité aux jeunes chômeurs.

 

Ce projet financé avec le soutien de la Commission européenne permettra de produire une application servant à guider les jeunes dans la mise en œuvre des attitudes à adopter au travail et notamment celles qui émergent ou seront demandées à l’avenir.

 

D’autre part, cinq documents exposant les bonnes pratiques des participants seront édités, à destination des agences d’emploi et de leurs partenaires sur des thèmes tels que les premiers pas sur le marché du travail, le problème de l’adéquation entre l’emploi et les compétences, les sorties prématurées du système scolaire, les différentes générations au travail ou encore les attitudes professionnelles.