Eurotunnel contraint de passer à l’activité partielle

Les premières mesures prises au début de crise du Coronavirus n’ont pas suffi. Getlink (Eurotunnel) passe à une étape supérieure son plan d’adaptation, avec la mise en place d’une activité à temps partiel pour 2339 salariés français. La direction planche sur un schéma équivalent pour les collaborateurs britanniques.  «En cette période de crise du Covid-19le Groupe a immédiatement réagi en veillant à la protection de ses collaborateurs et de ses clients, insiste le PDG, Jacques Gounon.