Face au chômage, le microcrédit accompagné de l’Adie crée 240 emplois par semaine.

À l’occasion de la Semaine du microcrédit, l’Adie publie les résultats de sa nouvelle étude d’impact
L’association a enquêté au cours du 4e trimestre 2016, auprès des bénéficiaires de son accompagnement afin d’en mesurer l’impact. Il en ressort qu’au moment où elles contactent l’association, la majorité des personnes financées et accompagnées sont en situation de chômage et 35% sont titulaires des minima sociaux. Deux ans plus tard, 84 % de ces personnes sont insérées professionnellement . Les entreprises créées ont un taux de pérennité de 76 % sur deux ans et de 63 % sur trois ans.

« Ces résultats démontrent que chacun peut créer et développer une entreprise viable et contribuer au développement économique de son territoire, quels que soient sa situation financière ou son niveau de formation, si on lui apporte l’aide financière et l’accompagnement adaptés », commente-t-on à l’Adie.