Face au Covid-19, l’Ocirp se plie en quatre

Fonctionner intégralement en télétravail n’empêche pas de mettre les bouchées doubles, bien au contraire. L’Ocirp dont tous les collaborateurs travaillent à distance depuis mi-mars, fait mieux qu’assurer la continuité des services. L’union d’institutions de prévoyance déploie des nouvelles initiatives.

 

À partir du 7 avril, elle proposera soutien psychologique aux salariés récemment endeuillés en poste dans les branches couvertes. Dans un autre domaine, elle propose un accompagnement social personnalisé par téléphone aux bénéficiaires récents de rente (écoute, soutien solaire, aide à l’orientation, assistance juridique,  etc.).

 

Dans le même esprit, toute personne en situation de veuvage sera épaulée par l’association Dialogue & Solidarité, appendice de l’Ocirp. La question des orphelins est également prise en compte. Last but not least, le concours aux adhérents inclut le « vivre après », en collaboration avec le groupe IMA.